LaRevue

LExportateur.com

Août 2021

L'actualité commerciale vue par la CCI Paris IdF

Zone pan-euro-méditerranéenne : entrée en vigueur des règles d’origine simplifiées le 1er septembre 2021.

 

Dans un monde toujours plus concurrentiel, il est apparu nécessaire de réviser les règles d’origine de la zone pan-euro -méditerranéenne afin de les simplifier et les moderniser.

 

Les nouvelles règles (aussi appelées « règles transitoires », « règles alternatives » ou « règles de substitution » ont été acceptées par une large partie des Etats de la zone pan-euro-méditerranéenne (21 Etats sur 24*).

 

*Les Etats pour lesquels les règles transitoires devraient s’appliquer : UE, Bosnie-Herzégovine, Serbie, Monténégro, Kosovo, Albanie, Macédoine, Macédoine, Moldavie, Géorgie, Iles Féroé, Norvège, Islande, Liechtenstein, Suisse, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Palestine, Turquie, Ukraine.

Les Etats pour lesquels les règles transitoires ne devraient pas s’appliquer : Algérie, Maroc, Tunisie.

 

Les règles transitoires devraient entrer en vigueur le 1er septembre 2021, pour les Etats ayant achevé à cette date leur processus de ratification ou ayant admis leurs application en avance. A cet égard, cette date n’est que prévisionnelle.

 

Les Etats concernés par l'application des règles transitoires au 1er septembre 2021 sont : l’UE et la Suisse, la Norvège, l’Islande, l’Albanie, la Jordanie et les îles Féroé.

 

Pour les Etats liés par ces nouvelles règles, les deux corpus de règles d’origine coexisteront - les règles transitoires et les règles actuelles. Il appartiendra à l’opérateur de choisir les règles qu’il souhaite voir appliquer à son opération commerciale.

 

Quels sont les principaux changements ?

 

Assouplissement des règles d’origine.

 

En raison de l’assouplissement des règles d’origine, l’octroi du caractère originaire est simplifié.

 

A titre d’exemple :

 

  • Sur les ouvraisons et les transformations suffisantes :

une nouvelle formule de calcul a été introduite afin de déterminer la valeur moyenne du prix d’un produit « départ usine » et de la valeur de la matière non originaire en tenant compte de la fluctuation des taux de change. La détermination de cette valeur se fait sur la base d’un échange entre l’opérateur et le bureau de douane compétent (ex : courriels).

 

D’une façon générale, les seuils d’utilisation de matière non originaire en poids, pourcentage ou valeur ont été revus afin d’octroyer plus facilement le caractère originaire.

 

  • Les règles de tolérance générale ont été élargies, passant de 10 à 15% de la valeur du prix départ usine (sauf pour les produits textiles et de l’habillement). Pour rappel : elles permettent à un fabricant d’utiliser de la matière non originaire jusqu’à un pourcentage déterminé.

 

  • Sur les règles de séparation comptable : elles ont été elles aussi assouplies. Les règles modernisées permettent, en effet, de recourir à cette méthode en indiquant simplement que des matières non originaires fongibles sont utilisées. L’opérateur ne sera donc plus obligé de justifier de difficultés particulières sur la conservation de stocks séparés.

 

  • Sur les mécanismes de cumul : les règles transitoires prévoient la possibilité de recourir au cumul bilatéral, diagonal et introduisent le cumul total généralisé pour tous les produits entre les Parties appliquant des règles d’origine identiques. A noter tout de même, que le cumul total généralisé ne s’applique pas pour les produits textiles et de l’habillement. (Voir sur les règles de cumul, le dossier pratique de l’export n°2 « Les Accords de Libre-Echange ».).

 

  • Sur la règle de transport direct : une présomption de non-manipulation/modification a été introduite.

 

Modernisation des preuves de l’origine

 

Les preuves de l’origine préférentielle ont été simplifiées.

 

Seuls deux justificatifs seront admis au titre du bénéfice du traitement préférentiel : le certificat de circulation EUR.1 et la déclaration d’origine sur facture (DOF) (réalisée par tout exportateur ou par un Exportateur Agréé pour les envois d’une valeur supérieure à 6 000 euros).

 

Pour bénéficier du traitement préférentiel, au titre des règles transitoires, il devra figurer : 

 

  • Sur la DOF,  la formule suivante : « selon les règles d’origines transitoires » ;
  • Sur le certificat de circulation EUR.1 : « TRANSITIONAL RULES » en case 7.

A défaut de ces mentions, les produits seront réputés avoir acquis leur caractère originaire en vertu des anciennes règles.

 

La durée de validité de la preuve a été également allongée. Elle est portée de 4 à 10 mois.

 

Ces règles ainsi modernisées devraient permettre d’accroître la compétitivité de la zone pan-euro –méditerranéenne.

 

Sources

 

La Chine adopte une loi sur la protection des données personnelles.
21/08/2021

Le 20 août 2021, la Chine a adopté une loi relative à la protection des données personnelles : Personal Information Protection Law (PIPL). Elle entrera en vigueur le 1er novembre prochain.

 

Cette loi inspirée du RGPD européen vise à protéger les données personnelles des citoyens chinois en ligne.

 

La collecte, le stockage et l’échange de données seront restreints par le nouveau cadre législatif. A titre d’exemple, après le 1er novembre 2021 la collecte de ces informations sera soumise au consentement des internautes. A l’échelle internationale, l’exportation de ces données ne pourra avoir lieu qu’à destination de pays doter d’un niveau de protection équivalent. Cette prescription exclut, entre autres, les Etats-Unis disposant en la matière d’un cadre moins protecteur.

 

 

Le Figaro – 20 août 2021.

Jamaïque

La Jamaïque applique la Convention de La Haye relative à l'Apostille depuis le 3 juillet 2021.

Australie

L’Australie impose de nouvelles exigences concernant le traitement des conteneurs maritimes en provenance de certains pays contre le scarabée khapra. Les mesures saisonnières contre la punaises marbrées (2021-2022) s’appliqueront à compter du 1er septembre 2021 jusqu’au 30 avril 2022 (inclus)

Japon

Le Japon et l'Iran signent un accord de coopération et d'assistance administrative mutuelle en matière douanière.

Gabon

Report des nouvelles modalités du Programme "PROGEC" jusqu'à nouvel ordre.

Jusqu'au 13 octobre 2021, vous pouvez adresser vos remarques sur le paquet TVA sur le commerce électronique à la Direction Générale des Finances Publiques - bureau.d1-dlf@dgfip.finances.gouv.fr.

Maïté Misak nous partage son expérience d'abonnée.

Formez- vous !

Le 9 septembre 2021 : Prospecter à l'international avec les réseaux sociaux professionnels.

Utilisez les réseaux sociaux professionnels pour trouver de nouveaux prospects à l’international, pilotez des campagnes de partage de contenu et gagner des parts de marché.

 

Plus d’infos : commercialcciinternational@cci-paris-idf.fr

 

Du 13 au 14 octobre 2021 : Gérer la chaîne des documents export et s'adapter à la dématérialisation.

Gérez vos différents documents commerciaux et famaliarisez-vous avec les e-docs! 

 

Plus d’infos : commercialcciinternational@cci-paris-idf.fr

 

Le 14 ou 21 octobre 2021 : Comment définir l'origine de ses marchandises?

Déterminez la bonne origine - préférentielle ou non - pour vos produits et identifiez les justificatifs adéquats. 

 

Plus d’infos : commercialcciinternational@cci-paris-idf.fr

 

  • La Revue - Mai 2019
  • La Revue - Mars 2019
  • La Revue - Janvier 2019