Actualités

 

UE/Chine : Entrée en vigueur le 1er mars 2021 du premier accord commercial d’envergure protégeant les indications géographiques.

03/03/2021

Après dix ans de négociations l’Union européenne et la République populaire de Chine ont signé, le 14 septembre 2020, un accord protégeant 200 indications géographiques (ci-après « IG ») chinoises et européennes. Cet accord est entré en vigueur le 1er mars 2021.

Il a pour objectif d’offrir une protection accrue contre les traductions, transcriptions, ou contre l’utilisation des IG protégées accompagnées de termes tels que « genre », « imitation » ou autres synonymes sur un produit non originaire.

 

Cet accord garantit ainsi la protection de 100 IG agroalimentaires de l’UE sur le marché chinois. Sont notamment visés plusieurs vins français, le champagne, le roquefort, le gorgonzola, le scotch whisky… De la même manière, 100 produits chinois seront protégés sur le territoire de l’Union européenne.

 

Au cours des quatre prochaines années son champ d’application sera élargi à 175 IG supplémentaires. A cela s’ajoute un mécanisme permettant d’inclure, a posteriori, d’autres IG.

 

Vous pouvez retrouver la liste des IG protégées :

 

 

 

Rappel : Qu'est-ce qu'une indication géographique? 

Une indication géographique est un signe distinctif utilisé pour des produits ayant une origine géographique spécifique, correspondant à des qualités ou une réputation.

 

Il s’agit d’un outil de commercialisation utile, qui permet de garantir des recettes d’exportation plus élevées pour les producteurs. La Commission a notamment observé, dans une étude réalisée en 2013, qu’un produit bénéficiant d’une IG se vendait en moyenne deux fois plus cher qu’un produit similaire n’en bénéficiant pas.

 

 

 

Le renforcement des relations commerciales entre l’UE et la Chine se poursuit. En effet, après cet accord sur la protection des IG, les deux partenaires ont conclu, le 30 décembre 2020 un accord de principe global sur les investissements. Celui-ci devrait garantir aux entreprises de l’UE un traitement plus équitable afin de concurrencer sur un pied d’égalité les entreprises chinoises.

 

Affaire à suivre ….

 

 

 

Pour en savoir plus 

 

Autres actualités

Accord UE/Nouvelle-Zélande : entrée en vigueur le 1er mai 2024

30/04/2024

Pour rappel, l’UE et la Nouvelle-Zélande ont signé le 9 juillet 2023, un ambitieux accord de libre-échange, dont l’entrée en vigueur permettra une augmentation du commerce bilatéral allant jusqu’à 30 % sur dix ans, ainsi qu’une augmentation des exportations annuelles de l’UE susceptibles de s’élever à 4,5 milliards d’euros. Il entrera en vigueur le 1er mai 2024. 

Preuves de l’origine préférentielle (EUR.1, EUR-MED) et certificats ATR : les copies autorisées en raison de la crise de Covid-19 ne seront plus acceptées à compter du 1er mai 2024

30/04/2024
En raison de la crise de Covid-19, la Commission européenne avait mis en œuvre des mesures exceptionnelles concernant l’émission des certificats d’origine préférentielle et ATR, lesquelles sont supprimées à compter du 1er mai. 

Union douanière UE-Turquie : précisions apportées par la douane sur les certificats de circulation dit ATR

30/04/2024

Pour rappel, les certificats dits ATR sont des documents exclusivement réservés aux échanges couverts par l’Union douanière entre l’UE et la Turquie. Ils attestent qu’une marchandise circule librement dans le cadre de cet accord, de son statut douanier et permettent le bénéfice d’un traitement préférentiel.

Toute l'actualité