Actualités

 

Etats-Unis/ UE: les mesures de défense commerciale de l'UE

02/08/2018

Suite à l’application par les Etats-Unis  de droits de douanes supplémentaire sur l’importation de produits en acier (25%) et aluminium (10%) originaires de l’Union européenne (UE),  cette dernière a adopté une série de mesures provisoires instituées afin de protéger les intérêts des industries européennes. 

Ces mesures se composent de deux volets :
  • Mesures de compensation
  • Mesures de sauvegarde provisoires
Depuis le 22 juin 2018, des mesures de compensation (droit additionnels) sont appliquées par l’UE sur certains produits originaires des Etats-Unis.  Le règlement adopté par la Commission européenne liste en son annexe I, les produits concernés par ces mesures. A noter que les mesures s’appliquent uniquement aux produits originaires des Etats-Unis et non pas à ceux provenant des Etats-Unis et ayant une origine tierce. 
 
Le 19 juillet 2018, la Commission européenne a adopté un second règlement  instituant des mesures de sauvegarde provisoires concernant les importations de produits sidérurgiques. Ces mesures se traduisent par des contingents tarifaires pour 23 catégories de produits en acier au-delà desquels un droit additionnel d’un taux de 25 % doit être acquitté. Les mesures de sauvegarde sont applicables pendant 200 jours soit jusqu’en janvier 2019.
 
A l’issue de cette période une enquête sera menée et si un risque de préjudice grave pour l’industrie de l’UE est avéré, l’UE pourra adopter ces mesures de manière définitive.
 
Pour plus d’informations quant aux mesures de sauvegarde, veuillez consulter le site des douanes.
 

Autres actualités

Accord UE/Nouvelle-Zélande : entrée en vigueur le 1er mai 2024

30/04/2024

Pour rappel, l’UE et la Nouvelle-Zélande ont signé le 9 juillet 2023, un ambitieux accord de libre-échange, dont l’entrée en vigueur permettra une augmentation du commerce bilatéral allant jusqu’à 30 % sur dix ans, ainsi qu’une augmentation des exportations annuelles de l’UE susceptibles de s’élever à 4,5 milliards d’euros. Il entrera en vigueur le 1er mai 2024. 

Preuves de l’origine préférentielle (EUR.1, EUR-MED) et certificats ATR : les copies autorisées en raison de la crise de Covid-19 ne seront plus acceptées à compter du 1er mai 2024

30/04/2024
En raison de la crise de Covid-19, la Commission européenne avait mis en œuvre des mesures exceptionnelles concernant l’émission des certificats d’origine préférentielle et ATR, lesquelles sont supprimées à compter du 1er mai. 

Union douanière UE-Turquie : précisions apportées par la douane sur les certificats de circulation dit ATR

30/04/2024

Pour rappel, les certificats dits ATR sont des documents exclusivement réservés aux échanges couverts par l’Union douanière entre l’UE et la Turquie. Ils attestent qu’une marchandise circule librement dans le cadre de cet accord, de son statut douanier et permettent le bénéfice d’un traitement préférentiel.

Toute l'actualité