Actualités

 

Airbus-Boeing, l'affaire continue : l’UE riposte.

10/11/2020

L’Union européenne (UE) inflige des droits ad valorem additionnels d’un taux de 15% à 25% sur une liste de produits originaires des Etats-Unis applicables à partir du 10 novembre 2020.

Dans le cadre de l’affaire relative aux subventions accordées aux aéronefs civils gros porteurs opposant les Etats-Unis à l’UE, l’ORD (Organe de Règlement des Différends de l’OMC) a autorisé, le 26 octobre dernier, l’UE à prendre des contre-mesures contre les Etats-Unis pour un montant avoisinant les 4 milliards de dollars (USD).

 

Ces contre-mesures consistent en « la suspension de concessions tarifaires et dans l’institution de droits de douane nouveaux ou accrus ».

 

Le 9 novembre 2020, l’UE a publié la liste des produits concernés.

 

Vous retrouverez cette liste en annexe du Règlement d’exécution (UE) 2020/1646 relatif à des mesures de politique commerciale concernant certains produits originaires des États-Unis d’Amérique à la suite du règlement d’un différend commercial relevant du mémorandum d’accord sur le règlement des différends de l’Organisation mondiale du commerce, en date du 7 novembre 2020.

 

Pour rappel, en 2019, l’ORD avait autorisé les Etats-Unis à prendre des mesures similaires pour un montant de 7,5 milliards de dollars (USD).

 

Pour en savoir plus sur le sujet vous pouvez consulter la Revue du mois d’Octobre 2020.

 

 

 

Liens utiles

 

Autres actualités

Faites de l’international 2021 du 16 novembre au 10 décembre !

20/10/2021

Le rendez-vous annuel incontournable des PME de la région Ile-de-France pour s’informer et rencontrer les principaux experts de l’international.

Brexit : Précisions de la DGDDI relatives à l’exigence d’EXS pour la circulation des camions vides.

19/10/2021

La DGDDI rappelle les conditions dans lesquelles une EXS est exigée pour la circulation des camions vides. Elle rappelle que cette formalité n’est pas requise de manière systématique.

Fiscalité internationale : vers un accord historique

11/10/2021

« L’effet combiné de la mondialisation et de la numérisation des économies a engendré des distorsions et des inégalités [exacerbées par la pandémie liée à la Covid-19] qui ne peuvent être efficacement corrigées que par une solution établie dans un cadre multilatéral », a déclaré M. Cormann Secrétaire Général de l’OCDE.

Toute l'actualité