international.cci-paris-idf.fr
Le site des opérateurs du commerce international
Ma lettre d'info

Lettre d'information -Novembre 2018

Lettre du mois | Lettres précédentes

Dernières mises à jour
Dernières minutes réglementaires
 Maroc -  Tout emballage en bois importé ou devant transiter par le Maroc doit-être obligatoirement traité et marqué selon la norme NIMP n°15 depuis le 14 janvier 2019.
 Côte d'Ivoire -  Suspension du contrôle de conformité aux normes (programme VOC) jusqu'au 14 février 2019, reprise prévue le 15 février 2019.
 Ghana  -  Le contrôle de conformité aux normes (programme EasyPass) devient obligatoire à compter du 1er janvier 2019.
 Kenya -  Renforcement du contrôle de conformité aux normes pour les marchandises soumises à contrôle.
 Tanzanie -  Renforcement du contrôle de conformité aux normes pour les marchandises soumises à contrôle.
 Ghana  -  La mise en place d'un CTN (Cargo Tracking Note) a été reportée au 15 octobre 2018. 
 Australie -  A compter du 1er septembre 2018 jusqu’au 30 avril 2019, certaines marchandises à destination de l’Australie devront être traitées contre la punaise brune marbrée (BMSB).
Toutes les minutes réglementaires

Thaïlande : Lancement officiel des négociations pour la mise en place d’un accord de libre-échange avec l’UE le 6 mars 2013 à Bruxelles.

20/03/2013

Après Singapour, dont l’accord a été conclu en décembre 2012, la Malaisie et le Viêt Nam, dont les négociations sont en cours, la Thaïlande est le quatrième pays de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (ANASE) avec lequel l'Union européenne (UE) lance des négociations bilatérales en vue de conclure un accord de libre-échange.
 
Comme pour les trois autres pays, l'objectif est de conclure un accord global couvrant les aspects suivants : obstacles tarifaires et non tarifaires, services, investissements, marchés publics, questions réglementaires, concurrence et développement durable.
 
La Thaïlande est le troisième partenaire commercial de l'UE au sein de l'ANASE, juste après la Malaisie et Singapour. L’ensemble des négociations s'inscrit dans le contexte plus large d'un futur accord régional entre l’UE et l'ANASE.
 
Pour en savoir plus : consulter le site de la Commission européenne